SEO et E-Commerce. 3e partie : la fiche produit idéale. Vidéo SEO Abondance 124


Bonjour et bienvenue dans cette 124e
vidéo Abondance dans laquelle je vais parler de la troisième étape
de l’optimisation de sites e-commerce, d’une boutique en ligne. Après avoir
vu la page d’accueil il y a quinze jours, la liste de produits
la semaine dernière, on va aborder donc la fiche produit aujourd’hui. Il y a
beaucoup de choses à dire, j’ai essayé de trouver les 16 (17 en fait 😉 ) points les plus importants, je verrai en fonction des éventuels commentaires sur
le site Abondance ou sur Youtube sur certains points pour éventuellement s’il
y a plus de demandes pour une info ou pour une autre, faire des vidéos par la suite
de façon plus précise. Dans cette vidéo, pour faire court, je
suis obligé d’aller vite, donc n’hésitez pas à demander dans les
commentaires de cette vidéo si vous avez besoin de plus
d’éclaircissements ou d’approfondir un point ou un autre.
On va donc parler dans cette vidéo de la check-list de tout ce qu’il faut prendre en compte dans une fiche produit sur un
site e-commerce. Première chose bien sûr c’est le
nom du produit et la marque en H1 donc soit une seule balise h1 qui prend le
nom du produit et la marque qui décrit de façon très très simple le produit. N’hésitez
pas à mettre plusieurs balise h1 si c’est plus facile.
Une balise h1 sur le nom du produit, plus une balise h1 sur la marque, etc.
Mais il faut vraiment que la balise h1 caractérise bien le produit.
Un descriptif produit : c’est là que ça va se jouer, clairement ! Souvent on fait un descriptif court et un descriptif long : le descriptif court qui est le début du descriptif long. Les deux doivent êtres parlants et
surtout surtout, il doit vraiment y avoir un texte important : 100, 200, 300
mots si c’est possible, plus c’est encore mieux.
Alors c’est difficile bien sûr pour certains produits
qui font rêver, d’autres moins mais franchement en SEO, c’est là
que ça va se jouer !! Si vous avez une fiche produit avec le
nom du produit, le prix, un bouton commander et puis quelques liens pour
acheter des produits connexes, c’est quasiment inréférençable aujourd’hui !
Clairement donc n’hésitez pas, alors c’est du travail bien sûr, n’hésitez
pas à proposer un descriptif de type fiche technique, mais aussi du texte pour
expliquer avec des phrases “sujet verbe complément” pour expliquer pourquoi votre
produit est génial et pourquoi il faut absolument l’acheter et pourquoi vous
serez super contents de l’avoir acheté ! Ce descriptif produit c’est le
noeud du SEO, donc voilà vous savez ce qu’il vous reste à faire : du texte, du texte,
du texte et du texte ! On dit que les moteurs sont des obsédés textuels. Eh
bien, il faut donner du “text appeal” à vos fiches produits. J’ai parlé de
descriptifs longs et descriptifs courts, vous pouvez éventuellement mettre le
descriptif court en H2 et puis dans le reste du texte, les
mots importants seront en gras, c’est une façon de faire , il y en a
d’autres mais ce n’est pas illogique de mettre le descriptif court en
H2 et ensuite dans le texte classique en dehors du descriptif court, mettre les
mots les plus importants en gras. Bien sûr, insérer les balises de données
structurées Schema.org “Product”, c’est un incontournable et ça va vous
permettre aussi de regarder dans la Search Console
derrière si toutes les balises sont bien intégrées, puisque dans la nouvelle
Search Console, il y a un rapport spécifique pour les balises de données
structurées de type Product avec le prix, la disponibilité, et éventuellement les
avis – on va en parler – une balise de données structurées Product à partir du
moment où on a une boutique en ligne, c’est un incontournable ! Une balise Title,
comme d’habitude bien structurée avec le nom du produit et la marque tiret ou
séparateur, la gamme, le silo c’est-à-dire le type de produits, la catégorie de
produits, tiret / séparateur, le nom du site à la fin, toujours le nom du site à la fin.
Une balise meta description classique, pour une fiche produit
il y a deux possibilités : soit vous mettez le début du descriptif court ou
une phrase qui va inciter l’internaute à acheter, une phrase assez vendeuse, assez
marketing, ou alors vous pouvez proposer aussi une fiche technique avec les principales caractéristiques techniques les unes
derrière les autres du produit. A vous de voir, ou vous pouvez mixer les deux
d’ailleurs. Bref il faut de toutes façons comme d’habitude que la balise meta
description donne envie d’acheter le produit. Un fil d’Ariane
là aussi, et ça ne vous surprendra pas si vous avez regardé mes vidéos
précédentes, un fil d’Ariane dans une balise H5 ou H6 par exemple comme il y a
beaucoup de mots clés dans le fil d’Ariane ça peut être intéressant.
Une balise canonical donc a priori en self canonical si la fiche produit et
canonique. si la fiche produit est dupliquée d’une
fiche produit canonique, à ce moment là, la balise canonical sert à ça, à
mettre l’url du produit canonique donc a priori soit c’est la fiche produit
canonique et elle a sa propre url dans la balise canonical, soit c’est une
fiche produit dupliquée, c’est une copie, et elle a donc l’url du produit
canonique dans la balise. Des liens de cross-selling : ça se voit sur toutes les boutiques. Vous proposez une fiche produit, vous allez
proposer des liens vers d’autres produits connexes de type “Vous aimerez
aussi”, “les gens qui ont acheté ce produit ont également
acheté ces produits”, etc. Pensez bien à faire des liens vers des produits
qui sont sémantiquement connexes, qui ont une cohérence sémantique par rapport aux
produits présentés. Il y a des liens par exemple de type “les personnes qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
ce produit”, parfois les gens achètent des produits qui n’ont rien à
voir les uns avec les autres et on se retrouve avec des liens qui ne sont pas
obligatoirement cohérents sémantiquement avec la fiche produit présentée. Donc
attention vous présentez un produit, faites des liens de cross-selling vers des
produits qui sont logiques, qui représentent une cohérence sémantique par
rapport à la fiche produit sur laquelle vous êtes. Des
attributs ALT descriptifs, bien sûr. Classique : vous proposez des images,
des tas d’images, ce sera très bien. Chaque image doit avoir un attribut ALT
descriptif avec le nom du produit, la marque par exemple. Une URL descriptive :
alors l’url bon encore une fois ce n’est pas un critère qui a
un poids très élevé, mais enfin bon, soit vous faites une url descriptive
avec l’adresse du site et puis la catégorie, un petit peu d’arborescence et à la
fin le nom du produit. Soit vous avez fait le choix de mettre les fiches
produits à la racine du site et à ce moment-là, l’url est plus simple, vous
avez moins de problématiques de duplicate content à gérer, mais c’est pareil
enfin en termes de SEO. Il n’y a pas de différence entre une url avec de
l’arborescence qui est indiquée dedans et une url qui est directement à la racine,
les résultats sont les mêmes. Personnellement, je suis plutôt pour
mettre un peu d’arborescence pour savoir où est-ce que je me trouve sur le site
en lisant l’url, je préfère ça mais en termes de SEO, ce sera la même
chose. Le traitement des variantes bien sûr : si
vous avez un produit qui existe en plusieurs couleurs, plusieurs tailles,
la meilleure solution
ce sera certainement d’avoir une seule url pour un produit et ensuite
l’url ne change pas quand on veut modifier la couleur du t-shirt ou la
taille des chaussures, etc. Donc il peut y avoir plusieurs variantes.
L’idéal c’est de le faire en Javascript ou en tout cas de trouver ou d’utiliser un système pour lequel on va avoir la même information, la
même url lorsqu’on change la variante : couleur,
taille ou autre. Si vous changez d’url alors si vous changez
d’url mais que ce sont juste des dièses et des informations qui sont rajoutées,
pas de problème mais si vous changez complètement d’url à ce moment là il faudra gérer les
balises canonical pour avoir des informations avec une fiche produit
canonique et des fiches produits qui sont dupliqués avec comme je le disais
tout à l’heure, l’url du produit canonique dans la
balise canonical, tout ça est très simple 🙂 Une fiche produit en continu :
on voit parfois par exemple des fiches produits avec une
photo, le prix, le nom et puis le cross-selling, les liens
connexes et ensuite la description. En fait pour moi ce n’est pas bon : il faut
vraiment que toute la description de la fiche produit soit
constituée de blocs qui sont les uns à côté ou les en-dessous des
autres sans être interrompus par d’autres blocs qui n’ont rien à voir
avec le produit. Ce que je veux dire : la fiche produit
doit être lisible en continu et ensuite on va mettre le cross-selling et ensuite
on va mettre des informations sur les les facilités de paiement, les
frais de port, etc. Tout ça c’est après, mais la fiche produit
ça doit rester d’un bloc sans interruption. Un contenu différent
pour les marketplaces : si vous vendez aussi vos
produits sur les marketplaces, ce n’est pas négligeable de préparer, de proposer
peut-être un contenu descriptif produit différent, voire un peu moins
optimisé pour les marketplaces. Si vous proposez le même contenu textuel
pour votre site et pour les marketplaces, du coup on va rentrer dans une
problématique de contenu dupliqué. Il n’y a pas de punition
de la part de Google à ce niveau-là, c’est juste que ça risque d’être la
marketplace qui va avoir la visibilité, puisque Google va choisir un contenu
parmi tous ceux qu’il va trouver et souvent les marketplaces ont plus
de poids que vous, que votre site, donc du coup c’est une marketplace qui
va avoir la visibilité et vous serez peut-être indexé mais vous serez plutôt
en page 3 ou 4 et vous aurez beaucoup de mal à vous référencer.
Donc l’idéal, c’est d’avoir un contenu éditorial qui soit le le mieux optimisé
pour votre site et peut-être un petit peu moins optimisé pour les marketplaces, mais en tout cas différent pour chaque fiche produit proposée. Des avis et
des commentaires, bien sûr avec des balises de données structurées. Un classique, donc ça c’est également compris d’ailleurs dans les balises de
données structurées Product, donc proposer des avis proposer aux
internautes de laisser des avis sur votre fiche produit et des commentaires.
Et puis éventuellement proposer des vidéos qui vont illustrer le produit :
c’est souvent un petit boost, un petit plus pour Google.
Parfois, lorsqu’une fiche produit propose une
vidéo, donc du texte, des images, et une ou plusieurs vidéos qui illustrent le produit,
bien sûr il faut bien faire les vidéos, c’est du travail, mais ça peut être
intéressant et ça peut être un petit plus pour votre fiche produit.
Voilà, on a vu plein de choses dans cette vidéo, j’ai essayé de faire le
plus court possible, comme je le disais tout à l’heure,
n’hésitez pas à laisser des commentaires et à me dire s’il y a certains
points que vous voulez voir illustrés de façon plus approfondie dans une future
vidéo. Merci, bonne optimisation de votre site e-commerce et à très bientôt pour
une nouvelle vidéo Abondance. Merci et au revoir 🙂

, , , , , , , , , , , , , , , , ,

Post navigation

26 thoughts on “SEO et E-Commerce. 3e partie : la fiche produit idéale. Vidéo SEO Abondance 124

  1. Merci pour votre vidéo Olivier. Si j'ai bien comprit, en plus du titre produit qui prend le nom de notre produit, il faut mettre un H1 dans la description produit ? Merci

  2. Bonjour, Très bonne vidéo, continuez comme ça!

    Vous dites de faire plusieurs h1 hors plusieurs logiciel seo que j’utilise m’indiquent de ne pas faire plusieurs h1 => seulement un. Aussi, il est conseillé par ces logiciels de ne pas mettre plus d’une dizaine de mot dans le title, sauf que le type de titre que vous conseille dépasserait les 10 mots dans mon cas par exemple..

    Merci encore et à toute !

  3. Je souhaite créer un site ecommerce pour y vendre des coques de téléphone. Il sera certain que j'aurai un modèle de coque qui conviendra à plusieurs téléphone, comment aborder ce contexte au niveau SEO ?

  4. Bonjour Olivier, merci pour ces précieux conseils. Je me pose la question de savoir combien de mots clés minimum/maximum par fiche produit? Merci

  5. Bonjour et merci pour toutes ces infos ! Votre livre " Réussir son référencement web" ainsi que le Guide PDF Audit SEO sont exceptionnels et d'une aide précieuse. Concernant le traitement des variantes sur shopify, est-il judicieux de "spliter" les différentes variantes et ainsi créer une pfiche produit unique par variantes ?
    Personnellement j'ai encore du mal à comprendre le principe des balises canonical quand on utilise le CMS Shopify

  6. Merci pour cette vidéo sur le SEO dans l' E-Commerce. Je vous suis depuis peu mais vos vidéos sont toujours passionnantes. Youtube foisonne d'informations plus ou moins fiables fournies par des gens autoproclamés experts mais plus ou moins compétents. Vous êtes pour moi LA référence française dans le SEO et votre livre "Réussir son référencement Web" est une mine d'informations inestimables. En terme de compétences vous n'avez plus rien à prouver. Vous êtes un passioné et cela se voit. S'informer sans avoir à douter de la fiabilité du contenu que l'on visionne est une chose rare sur Youtube. Merci pour ce partage.

    Il serait interessant de connaitre l'impact que peut avoir la visibilité d'un site web dans les médias sociaux sur le référencement naturel dans les moteurs de recherche comme Google, mais là on s'écarte peut être du SEO.

  7. Super je l'attendait celle ci pour compléter suite à l'index et aux catégories ! Merci beaucoup encore une fois c'est très clair et bien expliqué.
    Puis-je vous demander, ainsi qu'aux lecteurs car tout point de vue est le bienvenu, ce que vous pensez de la fiche produit suivante:

    https://www.very-kids.fr/imitation/600-mallette-du-docteur-j06513.html

    Encore merci et au plaisir de vous écouter et lire à nouveau

  8. Bonjour Olivier merci pour ces superbes vidéos. Dans la partie description de produit j'ai ajouté tout en haut, avant le début texte des trust badges de paiement CB Amex PayPal . Comme cela ils apparaissent sous le bouton " ajouter au panier". Est ce que c'est mauvais pour le seo ? Merci

  9. Bonjour et merci pour vos vidéos, j'ai une question, pourriez vous nous parlez des balises <label for"blabla"> ?? Merci 🙂

  10. Bonjour M. Andrieu,
    J'ai 2 questions : 1) quand on a un site de ecommerce, peut-on utiliser le blog de Shopify, plus un second blog sur WordPress, et publier ses mêmes articles dans ces 2 blogs, qui bien entendu pointent des liens de produits vers son magasin. Peut-on être sanctionné par Google pour duplicate content ou autre motif ?
    2) Dans la fiche produit, combien de lien interne (et externe, par ex sur ses réseaux sociaux ou Youtube) sur d'autres produits de son magasin préconisez-vous ?
    Merci beaucoup, cordialement, Yoann

  11. Bonjour, pour un texte SEO je me demande si intégrer plein de mots clés comme la liste qui suit donne des mauvais signaux à google à cause du mot licorne répété du coup de nombreuses fois :
    licorne dessin

    licorne coloriage

    licorne kawaii

    licorne magique

    licorne à colorier

    licorne dessin facile

    licorne peluche

    licorne de mer

    licorne action

    licorne pixel

    licorne en anglais

    licorne bidart

    licorne arc en ciel

    licorne à imprimer

    licorne jouet

    licorne image

    licorne dab

    licorne qui dab

    licorne black

    licorne barbie

  12. Bonjour Olivier,
    merci énormément pour tout ce que vous nous apportez, on voit que vous êtes un réel expert et pas l'un de ces charlatans de vendeurs de formations qui n'apportent rien et qui font perdre du temps ainsi que de l'argent aux gens. Pourriez vous faire une courte vidéo sur Shopify et le SEO ? car il me semble que certaines fonctionalités du SEO comme les balises H1 etc les redirections d'URL sont intégrées. J'ai 16 ans et suis entrain de monter mon site pour faire du e-commerce et génerer du profit grâce au traffic "froid", je vous remercie encore !

  13. Bonjour M. Andrieu, petite question concernant l'URL d'un produit vendu dans un site e-commerce. En créant des collections avec plusieurs dizaines de produits chacun, cela donne des URL assez longs, par exemple :
    www.monsite.fr/collections/stylo-plume/products/stylo-plume-encre-noire-de-chine
    Ne faut-il pas supprimer les collections pour obtenir des URL plus simples ? Par exemple :
    www.monsite.fr/products/stylo-plume-encre-noire-de-chine
    Y a-t-il une différence dans le référencement entre ces 2 URL, la 1re URL est-elle pénalisante pour le référencement ou n'est-ce que marginal ?
    Merci, cordialement, Yoann

  14. Bonjour Olivier, ne pas avoir de HN en description, ce n’est pas grave ? Comme ça m’arrange, par contre j’ai toujours 200 mots mini.

  15. Bonjour. Merci pour ces réponses !
    Concernant le titre de mon produit (en h1), pour des raisons de conversion, je préfère un nom pas descriptif du produit (le nom de produit est par exemple le nom d’une ville). Est ce dommageable?
    Puis je compenser cela en mettant les mots clés dans la balise title ?

  16. Bonjour pensez vous que tous vos conseil s'applique si on utilise la plateforme Shopify pour réaliser notre site Cordialement.

  17. Bonjour Olivier, pour un site qui a des produits très très proche, le fait d'avoir un bout de texte commun à chaque produit plus un petit bloc de texte propre à chaque produit, google risque t il de considéré comme duplicate content ? Et donc au final de mal référencé les fiches produits individuelle ? Merci !

  18. Bonjour Olivier, je suis sur le CMS shopify et je ne pense pas pouvoir ajouter la balise de données structurées "product"…
    Dans cette vidéo vous dites qu'elle est incontournable.
    Est-ce que je peux m'en passer et espérer avoir un référencement correct malgré le manque de cette balise ?
    Merci d'avance pour votre réponse.

  19. Bonjour Olivier et merci pour les vidéos formations vraiment intéressantes.

    Si on a 2 produits de même type mais qui possèdent des caractéristiques différentes, et que l'on souhaite séparer ces 2 produits là pour 2 pages différentes; comment on fait pour les contenus de chacun de ces produits?

    Je donne un exemple : Je vends 2 téléphones Samsung. 80% du contenu sont les mêmes vu que ce sont 2 téléphones de la même marque. Mais seulement 20% du contenu sont différents (couleurs différentes, configurations différentes, etc ).

    Comment devrait-je faire? (Sachant que je voulais vraiment séparer les 2 produits sur 2 pages différents mais pas juste une page produits avec déclinaison)

    Merci d'avance pour votre réponse 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *